Consultez nos archives

Samedi 13 avril, je me suis rendue à Lille pour participer à la Nocturne Lille Métropole, 3ème du nom. J’en avais entendu parler par Jean-Pierre et Philippe, et grâce aux informations Assu 2000 relayées par la Runnosphère.

L’occasion de se dégourdir les jambes une semaine après le marathon mais aussi et surtout de rencontrer des bloggeurs du cru, et de revoir mes amis de la team Kalenji!!

C’est donc pleine d’entrain que je quitte Paris sous un beau soleil, la météo est optimiste et moi aussi et je laisse donc délibérément mon pull à la maison…Gare Lille Flandres : glaglagla, bienvenue chez les ch’tis! Je décide donc de m’acheter un pull sur le champs (prétexte assez nul pour faire du shopping, j’en conviens). Je n’en trouve pas à mon goût et puis de toute manière y a que des trucs pour l’été, tant pis je superpose donc tout ce que j’avais emmené ça fera l’affaire.

On rentre dans le vif du sujet: ah oui c'est vrai, il y a une course ce soir! IL se met à pleuvoir, et ma motivation fond telle une glace au soleil. Allez, j'en ai vu d'autres!
Débardeur et short, on y croit.

lille1

Nous retrouvons Clem Running, Johan et Laurie.

Direction Tourcoing par le métro. La course est en fait une longue ligne droite qui mène du point A (Tourcoing) au point B (Lille), avec des animations le long du parcours. Sur le trajet, nous apercevons les randonneurs et marcheurs nordiques entrain d’effectuer leur course. Il y a aussi des rollers. Arrivée à Tourcoing, il pleut de plus en plus, j’ai plus envie de courir!
Trop tard, il fallait y penser avant…

Les coureurs se serrent les uns contre les autres sous la tente de retrait des dossards et sous la tente vestiaire. La chaleur humaine, il n’y a pas mieux! Mehdi Baala est là, il aide les bénévoles à distribuer les dossards avant de participer lui-même à la course.
Il y a de la danse country sur la scène, je m’essaie à quelques pas de « danse » pour me réchauffer.

Bon, c’est pas le tout mais la course démarre à 21h et il est 20h40. Nous nous dirigeons donc vers le départ en grelottant. On s’échauffera en route sur les premiers kilomètres de la course!

Nous sommes assez loin de la ligne de départ, et il y a plein de monde derrière nous aussi!! 3000 participants pour cette 3ème édition, pas mal!
Allez, c’est parti!
Je n’ai bien sûr aucune stratégie de course mis à part l’envie de me réchauffer aussi vite que possible et d’en finir rapidement pour pouvoir remettre des vêtements secs et chauds.
Il fait noir comme dans un four, je ne vois aucune indication sur mon chrono et je n’aperçois le premier panneau kilométrique qu’au km7!
C’est donc entièrement à la sensation que je cours et je trouve ça plutôt ludique!

Le parcours est loin d’être plat. Petit faux-plat montant au départ, suivi d’une descente, certes, mais quand ça descend il faut se méfier…montée à suivre!! Un vent de face vient agrémenter l’ensemble.
Kilomètre 7, donc: cool, déjà 7 kilomètres? Je me sens en forme, contente de courir, de me retrouver à nouveau dans ces ambiances que j’affectionne et puis je n’ai plus froid du tout donc tout va bien!
La fin du parcours est idéale pour rompre avec la monotonie éventuelle d’une ligne droite de 10 km: une succession de tunnels avec des descentes et des remontées bien cassantes.

Je passe la ligne d’arrivée et jette un oeil au chrono: je vois 41’50 quelque chose. Comme j’avais verrouillé les boutons je n’arrive pas à stopper le chrono donc je ne sais pas exactement combien j’ai fait mais ce n’étais pas l’objectif du week-end!!
En tous cas, heureuse d’avoir couru, et je n’ai pas eu mal au genou c’est plutôt une bonne nouvelle.

Je retrouve Jean-Pierre et Clem qui en finissent aussi. Jean-Pierre a filmé la course avec la Gopro, et a accompagné Clem tout le long du parcours, lui prodiguant des conseils et le motivant, avec un RP à la clé!!

Mais le véritable challenge du week-end reste à venir!! Bien entendu, nous prolongeons la soirée autour de bières du nord et de plats bien de là-bas. Sport et convivialité vont de paire. Jean-Pierre me sidère par son courage et sa capacité à terminer son Welsh :-p
Je déclare forfait avant même de prendre le départ sur ce coup-là…

Un grand merci à nos amis du Nord pour leur CHALEUREUX ACCUEIL!
Nous vous attendons à Paris les bras ouverts dès que les jambes vous en disent!

Petit 1/4 d’heure culinaire

Le Welsh Rarebit (avec un oeuf)

Welsh

La recette de Welsh est pour une personne. Attention, pour faire cette recette vous devrez avoir des assiettes qui vont au four ou des plats à gratin individuels!

Préparation: 5 à 10 minutes
Cuisson: 15 minutes.
Ingrédients :

Noisette de beurre
1 oeuf
1 Tranche de jambon
1 Tranche de pain de campagne ou pain de mie en fonction de votre goût.
200 g de Cheddar
25 cl de bière
Faire griller la tranche de pain avec le beurre dans une poêle.

Découper le cheddar en cubes ou le raper, le faire fondre dans une casserole puis ajouter la bière pour que la consistance devienne plus crémeuse. Attention la préparation ne doit surtout pas bouillir!

Versez un fond de bière dans votre plat à gratin et disposez la tranche de pain au fond du plat puis votre tranche de jambon au dessus pour qu’il recouvre le pain.

Versez le fromage fondu sur votre tranche de pain et de jambon dans le plat. Enfournez au four pendant 10 à 15 minutes.

Préparer 1 oeuf sur le plat et mettez le sur le Welsh au moment de servir.

Vous pouvez servir ce plat avec quelques frites ou avec de la salade si vous voulez vous donner bonne conscience.

Ce plat se déguste avec de la bière blonde ou ambrée de type bière d’Abbaye.

  • Clément avr 15, 2013 Répondre

    Courir au feeling ça fait du bien parfois, joli CR, je viendrai a Paris ça ne fait aucun doute, et vous n’hésitez pas a revenir par chez nous. Promis il fera beau prochainement :-)

    • emma422 avr 15, 2013 Répondre

      Avec plaisir! Bonne fin de prépa marathon, bon marathon et n’hésite pas si tu as des questions avant ta grande course.
      PS: je suis certaine que la prochaine fois il fera beau à Lille 😉

  • Jo Run avr 15, 2013 Répondre

    Un très bon week-end « Emmanuelle » : À Lille le samedi puis le dimanche sur M6 😉 À très vite pour un cours du musique Country ou de Gym Tonic. Tu es une personne très accessible et simple malgré des résultats et un parcours dans l’univers du Running assez impressionnant. Reste comme tu es, c’est très appréciable. Jo

    • emma422 avr 15, 2013 Répondre

      Thanks! La prochaine fois je serai plus courageuse, je tenterai un all-in sur le Welsh! A très bientôt à Paris?

  • Merci d’être venu courir avec nous cette Nocturne. L’ambiance du concert de Skip the use a effacé nos peurs (courir, la nuit, la pluie, le froid, le vent de face, la bousculade du départ, pas de tente pour se changer à l’arrivée,…) L’an prochain j’espère des départs par vagues successives (moins de 36′, moins de 45′ et 1h00) avec des meneurs d’allure, avec une tente vestiaires pour pouvoir vous changer Mesdames, etc. Objectif 2014 : 5.000 participants. Un beau T-shirt technique aux finishers et pas ce grand sac que je conserve pour organiser des courses en sac. Tu es la bienvenue en 2014, et encore merci de parler de cette épreuve sur ton blog et d’avoir partagé ce moment de vie. Nous avons couru un moment ensemble, je termine en 40’52 », un peu déçu mais celà m’apprendra à danser sous les minis tunnels au son des orchestres de rock.

    • emma422 avr 15, 2013 Répondre

      Les événements sont toujours perfectibles et la météo n’était pas de la partie samedi, mais je garde un très bon souvenir de cette course; je vous souhaite bonne continuation et le succès espéré pour 2014! PS: moi je trouve le sac assez pratique!

  • […] Le CR d’Emmanuelle c’est ici […]

  • […] Le CR d’Emmanuelle c’est ici […]

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)