Consultez nos archives

Meneurs d’allure, qu’est-ce que c’est ?
Qui sont-ils et à quoi servent-ils ?

Les « meneurs d’allure » ont été inventés sur le Marathon de Paris en 1999, ils furent ensuite copiés dans le monde entier !!!
L’idée de départ était que les champions avaient droit à des « lièvres » pour battre des records du monde et vous : débrouillez-vous !
Les 4 heures représentent aussi une performance pour ce…See More

Les meneurs d’allure se basent-ils sur le temps officiel ou sur le temps réel pour gérer leur course ?

Plus on est loin dans les sas, plus le différentiel chrono départ officiel (coup de canon) – chrono départ réel (passage sur la ligne) est important. Nous déclenchons donc notre chrono sur la ligne de départ donc basé sur le temps réel ce qui évite d’accélérer pour rattraper le retard du départ.

Les meneurs d’allure sont-ils censés avoir une allure régulière sur tout le parcours ?

Nous courons avec une allure la plus régulière possible en gérant le temps que nous devons lâcher pendant les ravitaillements qui est du simple ralentissement pour les 3 h, à quelques secondes voir une dizaines accordées pour les chronos supérieurs.
Nous sommes très attentif également sur le cardio, sur des parties en faux plat, afin de ne pas faire monter ponctuellement la fréquence cardiaque de nos coureurs nous diminuons légèrement l’allure.

Combien de temps passe-t-on aux ravitaillements lorsqu’on est inscrit dans le sas départ 4h ? Est-ce que l’on s’arrête ou on ralentit seulement aux ravitaillements ?

Un ralentissement jusqu’à la marche, 50m avant puis un redépart identique permet de bien gérer l’ensemble des ravitaillements. Il faut anticiper un court arrêt de quelques secondes seulement.

Si à un moment de ma course, je dois faire une pause, faut-il après mon arrêt faire l’effort de rattraper mon meneur d’allure ?

En s’arrêtant après un ravitaillement pour une pause, permet d’avoir jusqu’au ravitaillement suivant pour rejoindre le groupe sans se griller. Il ne faut surtout pas sprinter mais revenir progressivement, il faudra alors compter quelques kilomètres pour rejoindre votre groupe.
Vous pouvez aussi prendre une petite avance sur le meneur d’allure avant la pause.

Je me suis inscrit dans le sas départ 3h30. Si le jour du marathon je me sens vraiment en forme, à quel kilomètre est-il préférable de lâcher mon meneur d’allure ? Est-ce que je peux envisager de le dépasser au km 30?

C’est la question la plus posée par les coureurs pendant le marathon.
De se sentir en forme jusqu’au semi et encore au 30 km c’est bonne augure mais attention il reste le moins facile c’est là que nous motivons le plus les coureurs.
Si c’est la grande forme, on peut partir vers le 35ème km mais on conseille souvent de ne pas partir avant le 38 km en se fixant mentalement que je pars faire une séance de 4 x 1000 m par exemple.
Mais il faut être également prudent, les 5 derniers kilomètres seront déjà bien longs tout seul !

Quel plaisir ont les meneurs d’allure, qui ont de bons chronos sur marathon, à courir en 4h30 ? Quelles difficultés éprouvent-ils à courir à cette allure ?

Le plaisir existe, quelle que soit l’allure que nous avons choisi. Il n’y a pas de difficultés majeures, si ce n’est celle de respecter au mieux, les temps/km.

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)