Consultez nos archives

Aujourd’hui, c’est la Kiprun MD que nous testerons sur une séance de fartlek à Table Mountain.

Petite intro culturelle:

La « montagne de la Table » se trouve au nord de la péninsule du Cap qui est elle-même terminée au sud par le cap de Bonne-Espérance. Elle culmine à 1 086 mètres d’altitude. Elle est flanquée à l’ouest de deux collines : Lion’s Head, au sud, et Signal Hill, au nord, et à l’est par Devil’s Peak. (source : Wikipédia)

02

Le fartlek, c’est quoi?

Terme suédois signifiant ‘jeu de vitesse’, le fartlek consiste en une successions d’efforts soutenus réalisés en nature. Plus ludique que le fractionné sur piste, moins monotone que les séances sur bitume, le fartlek permet en outre de progresser.

La pratique du fartlek peut se décliner sans contraintes ou de manière très codifiée. Il est important de fixer les modalités de chaque séance en nature en fonction des objectifs de préparation.
Concrètement, une sortie de fartlek peut consister en une série d’accélérations régies par ses seules sensations ou par la topographie du terrain (allure soutenue jusqu’au prochain arbre ou panneau ou intersection, puis récupération, puis nouvelle accélération jusqu’au bas d’une côte…). (source : runners.fr)

Avant de quitter l’hôtel, petite photo traditionnelle à poster directement sur les réseaux sociaux! Chaque matin nous prenons une photo de l’équipe en essayant d’être créatifs et aujourd’hui, c’est au bord de la piscine que nous prenons la pose…
16

Allez! C’est parti pour Table Mountain! Petit stop sur les hauteurs de Cape Town pour la dorénavant traditionnelle également séquence « briefing »
00

Nous prenons ensuite la route pour atteindre le sommet de la montagne. La vue est fabuleuse!! Il fait très beau mais un peu venteux, et nous pensons très fort à la France où il fait très froid cette semaine…une fois encore, nous mesurons notre chance d’être là et de vivre ces moments hors du temps.
18
20

000

01
Place au test de la Kiprun MD!
Autant je n’ai pas été convaincue par la version actuelle de la SD (test du jour 2) pour une utilisation sur des courtes distances, autant ce modèle, conçu par Stéphane Diagana pour répondre aux besoins des coureurs et coureuses de distances intermédiaires ( Semi Marathon par exemple) m’a très agréablement surprise!

Bon, le look reste très traditionnel et mériterait un bon coup de peps! Mais en terme de confort, d’amorti, et de dynamisme elle met dans le mile. J’ai immédiatement d’excellentes sensations, et je me régale avec cette chaussure. Elle est suffisamment légère pour correspondre à mes critères de choix, tout en ayant un amorti moelleux sans « écrasement », et un très bon dynamisme. Je note aussi un bon grip, la chaussure accroche bien et permet d’accélérer sans glisser.
C’est un modèle que je conseille sans aucun souci, au prix de 89,95€, le rapport qualité/prix est top!

C’est donc avec ces chaussures que j’apprécie beaucoup que nous parcourons la route qui surplombe Cape Town. Les prises de vues s’enchaînent tranquillement, nous effectuons nos aller-retours, nos accélérations, virages, montées et descentes avec grand plaisir! Visiblement toute l’équipe est du même avis que moi sur cette chaussure.
06

0811
07

C’est ensuite la sortie fartlek que nous allons faire, en partant de Table Mountain pour rejoindre Cape Town. Malheureusement, mon tendon d’Achille n’est pas de cet avis. Je sens depuis hier une douleur à droite, que je reconnais immédiatement…J’avais déjà eu quelques alertes avant mon départ, au pic de la préparation du marathon, mais j’avais totalement ignoré les premiers signaux d’alarme. Aujourd’hui, je paye cash la sortie d’avant-hier : j’ai dévalé la colline qui surplombait Muizenberg à fond la caisse et le tendon n’a pas aimé. Je garde bien sûr en tête mon marathon de Paris dans moins de 10 jours, ce serait idiot de tout gâcher en faisant la sortie de trop. C’est donc la mort dans l’âme que je regarde mes coéquipiers et le staff Kalenji prendre le départ…Magali et moi repartons en voiture avec l’équipe des caméramen.
Je me venge en les attendant avec un excellentissime hamburger d’autruche!


Cape Town est un endroit où il fait bon vivre et se laisser vivre! Repas en terrasse, ambiance baba cool, mix des cultures et des origines, cela me fait penser à la Californie.
Le grand écart social est énorme, dans les townships la pauvreté est bel et bien présente, alors que sur les hauteurs de la ville l’extrême richesse dégouline.

C’est d’ailleurs dans ces quartiers que nous terminons notre journée pour le debrief, savourant un coucher de soleil sublime et comptant les jours à déguster avant notre départ…

17
05

  • gaetan avr 18, 2013 Répondre

    Encore un compte rendu sympa, qui nous remémore tous ces bons moments.

    J’ajouterai juste quelques mots sur cette sortie fartleck!! Je ne connaissais pas, et je n’ai pas été déçu… Descente tranquille de « the lion’s head » vers « signal hill » nous sommes groupés. Et puis, nous arrivons au pied de « signal hill » pour attaquer le fartleck, première banderille lâchée par Olivier chef produit kalenji sur 300m avec le pied de la côté comme point de départ et arrivée au panneau!?! lequel??? le dernier que l’on voit bien-sur. Gros passage à environ 15% … les dégâts sont déjà là!! Nous continuerons sur un train très soutenu durant les séances d’accélérations, beaucoup plus calme dans les zones de récupération, le dénivelé est là et se fait bien ressentir. Sur les hauteurs, le vent nous déporte complètement, il faut lutter, rester lucide car la fatigue s’accumule au fur et à mesure que les kilomètres défilent. Le sommet approche, et dans un dernier virage en côte, un panorama exceptionnel se prête à nous en guise de récompense. La second sera ce bon hamburger « the game » au steak d’autruche. Encore une belle journée avec la KE2.

  • emma422 avr 18, 2013 Répondre

    Qu’est-ce que tu as pensé de la chaussure, Gaetan?

  • evelyne avr 19, 2013 Répondre

    J’ai adoré le compte rendu …. environnemental . produit kalenji – séance de fartlek…..çà me donne des idées d’entraînement
    Bravo à vous tous

  • Ok ! alors Evelyne, prochaine sortie, on se fait du fartlek, promis !
    Bise.
    Isa.

  • […] : Greg, Emmanuelle et Johan ont eux aussi ont testé la Kiprun MD. Et plus sérieusement que moi […]

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)