Consultez nos archives

On nous avait annoncé une surprise, nous ne sommes pas déçus. Aujourd’hui c’est tout au bout du continent africain que nous allons courir, le Cap de Bonne Espérance, tout un symbole ! Nous testerons la Kiprun LD (longue distance) lors d’une sortie longue jusqu’au « bout du monde »., et c’est sur le confort et l’amorti de ce modèle que nous donnerons notre ressenti.

La météo est capricieuse, pluie et vent sont de la partie, mais cela rend cette expérience encore plus forte.

Premier stop pour le tournage de la séquence du briefing avec Olivier, chef de produit chez Kalenji.

Nous sommes à présent « rodés » dans nos rôles et tout s’enchaîne de façon fluide et détendue.
06
05
04

Après le briefing, le tournage du film d’aujourd’hui est prévu en travelling, lors de notre sortie jusqu’au bout du monde. Un déjeuner rapide est prévu avant de démarrer la sortie. C’est donc au restaurant du Cap de Bonne Espérance que nous faisons un arrêt.
La diététique du sportif parfait est respectée à la lettre: pizzas, chips, coca, muffins, au goût si particulier parce que dégustés dans cet endroit EXTRA-ordinaire.
09

La colo s’amuse! Le parc National du Cap de Bonne Espérance est peuplé de babouins à la réputation pas très recommandable: ils attaquent les touristes, leur volent nourriture et effets personnels. Ne surtout pas les nourrir…
Isabelle ne résiste cependant pas à la tentation de nourrir un spécimen durant notre pique-nique au bout du monde!

10

On a la classe ou on ne l’a pas, et chez Kalenji, on sait recevoir! Cyril est aux petits soins et nous apporte nos cafés (même un latte pour moi, le kiffe ultime dans cet endroit improbable!!).

12
C’est donc la peau du ventre bien tendue et avec une furieuse envie de faire la sieste que nous reprenons la route…mais pas de sieste à l’horizon, c’est d’une sortie longue dont il s’agit, là, maintenant, tout de suite!

Il se met à pleuvoir à grosses gouttes, le vent n’est pas en reste et la motivation n’est pas forcément au top. On a froid et je grelotte telle une vulgaire clochette (merci Jahom pour l’expression que je te pique!!). Pas le choix, il faut y aller, et lorsque Marc nous dit qu’il est prêt à tourner, nous démarrons notre sortie.

Et là, la *** M A G I E *** opère...
En un quart de seconde, on ne ressent plus ni la pluie, ni le vent ni le froid, juste ce sentiment de plénitude, cette harmonie totale dans le groupe, cette fusion entre nous, les éléments naturels, le paysage grandiose qui nous entoure, les animaux que nous croisons sur notre route...Difficile de décrire cette séquence si particulière.

07

03

Nicolas, Gaëtan et moi lâchons les chevaux et partons en tête à vive allure. Les cameramens filment la scène en travelling, j’ai hâte de voir les images!! Bon, le souci c’est que du coup, on profite aussi du pot d’échappement du minibus qui roule devant nous…on n’a rien sans rien!!

02

Les kilomètres défilent, nous rencontrons une tortue sympa qui se prête de bonne grâce au shooting improvisé…

08

Un peu plus loin ce sont des babouins qui sont sur la route, je n’en mène pas large…mais manifestement nous ne les intéressons pas plus que cela et par mesure de sécurité nous sommes accompagnés d’une personne qui gère le parc et les éventuels incidents. Tout va bien, donc.

00

Plus tard, ce sont des autruches que nous verrons courir à nos côtés, bien plus vite que nous!!

13

Kilomètre après kilomètre, nous dégustons ce cadeau exceptionnel.

Et puis, enfin…LE CAP DE BONNE ESPERANCE, cette arrivée majestueuse, ce sentiment de plénitude absolue et la certitude d’être entrain de vivre un moment clé de notre Kalenji expérience et sans doute aussi de notre vie, tout simplement.

cap02

Le temps est suspendu, nous sommes en communion avec la terre, la nature, les éléments, la vie, l'océan à perte de vue...
Il y aura un avant et un après ce jour 3.
Merci KALENJI!!!

cap03

cap01

Il faut cependant redescendre (en douceur) sur « terre » et aller filmer le débrief.
Nous reprenons la route pour arriver le long d’une côte majestueuse bordée de prés verdoyants. Et là, un dernier cadeau nous attend, des zèbres plutôt cool que nous pouvons photographier sans aucun souci!!

zebre

Voilà, tout est dit, cette journée nous aura remplis d'énergie, de force, de vie, de souvenirs gravés à tout jamais.
Un moment partagé RARE et INTENSE.

  • evelyne avr 10, 2013 Répondre

    Je m’y voyais … belles descriptions de paysages …de sentiments quelle chance!!!!!!!

  • emma422 avr 10, 2013 Répondre

    C’est vrai que nous avons eu une chance extraordinaire!! Nous en étions conscients chaque jour et répétions sans cesse que nous étions vraiment privilégiées.

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)