Consultez nos archives

Non, cette année je ne me laisserai pas faire par une nature récalcitrante et un genou ou un tendon en vrac! Petit retour en arrière: mai 2012, je prends mon dossard pour le marathon de Berlin, pleine d’entrain et caressant secrètement l’espoir d’y faire un bon chrono…

J’ai déjà à mon actif à ce moment de l’année l’Ultra India Race (200 km), le 50 km de l’Ecotrail, le Marathon des Sables (250 km) et le marathon du Mont St Michel (meneuse d’allure). En juillet 2012, je rempile avec la France en courant : 25 km par jour pendant 2 semaines.
Bref, un suicide articulaire en bonne et due forme, savamment orchestré en quelques mois. Et bien évidemment ce qui devait arriver arriva. Genou HS et tendon d’Achille mécontent m’ont obligée à stopper ma préparation pour le marathon de Berlin 2012 à un mois de la course. Bien sur, j’aurais pu y aller tout de même pour voir les autres courir mais le coeur n’y était pas, et j’ai fait une croix sur cette course, mes objectifs chronométriques, ainsi que sur le billet d’avion, le dossard et l’hôtel que j’avais donc payés « pour rien »…ou pas. Un électrochoc nécessaire et cher payé, mais in fine, bénéfique.

Quelques mois de recul, d’analyse de mes erreurs (trop de kilomètres, pas assez de PPG, trop de lièvres courus à la fois…), m’ont permis de tout remettre à plat et de m’entraîner plus intelligemment. Bref, en novembre j’étais à nouveau « en piste » mais revenais de loin. Que du long pendant toute la saison, plus les 2 mois d’arrêt avaient réduit ma VMA à peau de chagrin, et c’est tel un vieux mammouth asthmatique que j’ai repris le chemin des écoliers.

Heureusement, entre mes séances de Crossfit plusieurs fois par semaine et des entraînements réguliers avec les Etoiles du 8ème sous la houlette d’Olivier Gaillard, la forme est revenue.
Début 2013, j’ai même réussi à battre mes records sur 10km, semi et marathon en courant moins mais en m’entraînant de manière plus efficace tout en limitant les risques de blessure, vive l’entraînement croisé!!

C’est donc pleine d’espoir que j’ai pris mon dossard pour Berlin 2013 en ayant la ferme intention 1- de prendre ma revanche sur 2012 2- tant qu’à faire, de battre à nouveau mon record. Hélas, mes blessures de 2012 ont laissé des traces et l’équilibre entre un entraînement plus poussé et la réapparition de la blessure est très fragile. C’est donc le tendon d’Achille qui m’a causé des soucis ces derniers temps, avec un GROS point d’interrogation concernant Berlin.

Et puis ZUT! Je n’allais pas me laisser abattre cette fois-ci. Après une petite « déprime-du-marathonien-post-objectif-rempli-et-sans-nouvel-objectif » doublée d’une baisse massive de motivation associé à une tendinite d’Achille installée, j’ai pris le taureau par les cornes en juillet.
Objectif n°1, retrouver la caisse. J’ai donc suivi « La France en courant » en ElliptiGO, et ai « bouffé » du kilomètre pendant 15 jours, à raison de 60 km par jour en moyenne.
800 km plus tard la forme est revenue et la carrosserie s’est fuselée, c’est déjà ça de gagné…

02
Pas de bobo puisque je n’ai pas couru du tout.

Reprise progressive de course à pied concocté par mon kiné avec un programme suivi à la lettre. Mais…mamamia! Comment je vais faire pour péparer un marathon si je cours 6x2mn avec une minute de marche entre chaque série? Est-ce bien raisonnable d’envisager 42,195 km à 7 semaines de l’objectif?
C’est ce que nous saurons le 30 septembre…En attendant, j’ai pris la (sage) décision de ne pas forcer les choses et d’oublier le chrono. Ce sera un marathon plaisir et sans bobo, voici l’objectif. Un marathon que je prépare en croisant joyeusement, un savant mélange de Crossfit (pour la PPG et le cardio), EllitiGO, rameur, vélo et…course à pied! (Avec l’aide précieuse de Babaorun)
04
Par exemple:
Séance d’endurance – 45’d’EllitiGO + 45′ run souple
Sortie longue : 45′ ElliptiGO + 45′ run (avec fractions allure marathon) + 30′ ElliptiGO au train
X-training +VO2 : vélo + rameur (avec 8×1′ >> 100% FCM) + CAP

Une nouvelle histoire qui commence, elle s’appelle « courir autrement ».
ARMAGUIDON !!!

03

  • Marie Hotsteppers août 23, 2013 Répondre

    J’aime beaucoup le concept du mammouth asthmatique…j’emploi souvent le terme de « vache asthmatique », on a la même vision de cet état dans lequel le retour de boomerang sait mettre ceux qui en ont trop fait :) bien que…en toute honnêteté, je n’ai jamais vraiment rencontré, ni de mammouth, ni de vache asthmatiques, mais nous pouvons supputer..
    Pour finir, j’aime bien aussi la photo « jambe » – et après tu me dis que l’Elliptigo est un piège à dragueurs ! Tu m’étonnes !!! Sacrée Emmanuelle 😉

    • emma422 août 28, 2013 Répondre

      Même sans photo de jambe, cet engin attire tous les regards! On s’y fait et c’est finalement assez drôle et sympathique. Les gens viennent vers nous et engagent la conversation car ils sont curieux.

  • Julien sept 6, 2013 Répondre

    j’y crois beaucoup à ce babaOplancroisé !
    Surtout que tu as l’expérience de la distance et du bon dosage pendant le plan et la course.
    Bonne prépa !

  • emma422 sept 6, 2013 Répondre

    Merci Julien! Moi aussi, je fais confiance à Baba!! Mais le sport est ingrat et la reprise est dure, les sensations reviennent petit à petit.

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)