Consultez nos archives

Pour inaugurer la galerie de portraits de coureurs solidaires, une personnalité extra-ordinaire et un coeur gros comme son palmarès, Alyne, que j’ai rencontré sur la Marathon des Sables 2012.

PEUX-TU TE PRESENTER ?

J’ai débuté par le judo à l’âge de 6 ans… !! En club à coté de Nancy 54000, âpres plusieurs victoire et ma ceinture noir en poche je décide de me lancer dans une autre discipline.
Je m’inscris donc dans un club d’aviron, toujours attirée par la mer, je deviendrai par la suite maitre sauveteur. Ma carrière en aviron se résume à 6 fois championne de France en skiff, quelques participations aux championnats d’Europe et une qualif pour les mondes.
Les années 2000 me feront entrer à l’armée dans les forces spéciale parachutiste et découvrir en parallèle le milieu du trail.
Mon départ pour m’installer en Martinique en 2009, m’a permis de souffler au niveau boulot et de me perfectionner en trail !!
Aujourd’hui à Tarbes, dans un régiment de hussards parachutistes, l’entrainement est différent mais les Pyrénées me tendent chaque jour leurs bras !

QUEL EST TON PALMARES?

1ère Transmartinique, 2ème ultra trail Cordillère des Andes Pérou, 3ème volcano trail guadeloupe, 2ème utat Maroc, 2ème marathon des oasis Tunisie, 4ème sainté Lyon en équipe , 5ème raid équateur Huaraisinshi, 10ème Marathon des Sables Maroc , 3ème Ultra Draille (125kms).

LES COURSES QUI T’ONT LE PLUS MARQUEE?

– Traversée de la Cordillère des Andes ( 250 kms a plus de 4000 M)
– Transmartinique avec son climat tropical et son dénivelé surprenant.
– Marathon des Sables pour ses paysages et ses lignes droite…

PARLE-NOUS DE L’ASSOCIATION POUR LAQUELLE TU COURS

L’association Abigaël créé en mémoire d’une petite fille décédée a l’âge de 13 mois victime d’une tumeur rhabdoide (cancer rare)

www.association-abigael.org

Le but étant de créer un réseau de soutien pour toutes les familles d’enfants atteints et de soutenir tous ensemble la recherche sur cette maladie orpheline.
Les fonds récoltés aident à améliorer le quotidien des enfants hospitalisés. En renouvelant les jeux et jouets, ainsi que des matières premières pour les loisirs créatifs afin qu’ils continuent de développer leur imagination et qu’ils s’épanouissent comme n’importe quels autres enfants.
Ces dons favorisent la recherche afin de mieux comprendre la tumeur rhabdoide pour mieux la combattre et la soigner.

Mon combat avec l’association ABIGAEL est une façon de rendre hommage à la mémoire de Baptiste, mon neveu parti a l’âge de 2ans et demi, d’Abigaël de 13 mois et en mémoire de tout ces enfants partis trop tôt, mais aussi à leurs formidable courage et leur force de vivre.

COURT-ON DIFFEREMMENT QUAND ON EST UN COUREUR SOLIDAIRE?

Concernant l’entrainement pour un coureur solidaire, c’est sur que la motivation est plus facile à trouver et la persévérance est plus marquée, mais il n’est pas forcement différent en qualité surtout lorsque je prépare des ultras. Après, en course l’esprit est tellement plus fort lorsque l’on court solidaire , ça nous donne des ailes et une force de se battre malgré les problèmes que l’on peu rencontrer en compétition.

DU FAIT DE TON ACTION, COMMENT ES-TU ACCUEILLIE ET PERCUE?

La cause pour laquelle je cours est une maladie orpheline qui touche les enfants en bas age ce qui interroge les gens. Je suis là pour faire passer un message, un appel, faire sortir de l’ombre toutes ces familles qui luttent chaque jour. Lors de mes déplacements en course ou en démonstrations, je suis accueilli par les organisateurs les bras ouvert , certains coureurs se mobilisent pour soutenir cette cause, ce qui est extraordinaire dans le milieu du Trail en général, c’est que le monde des traileurs c’est un peu comme une grande famille.

QUELS SONT TES PROCHAINS DEFIS SOLIDAIRES?
Mon prochain défis solidaire au niveau sportif c’est : Ronda del Cims, en Andorre, course mythique de 170 kms pour 13000m d+…
Après, je vais reconnaitre un parcours au Liban afin d’organiser une course solidaire en 2013 ( un ultra et un marathon ) pour Abigael suivi en septembre du grand RAID in France…

QUE DIRAIS-TU AUX AUTRES COUREURS POUR LES INCITER A COURIR SOLIDAIRE ?

Je pense que courir solidaire c’est surtout une initiative personnelle, maintenant les gens aujourd’hui sont un peu perdus parmi toutes les associations et ne savent pas comment aider.
Je peux juste leurs conseiller de prendre contact soit avec moi pour lutter ensemble contre le cancer rare des enfants soit pour une autre cause.

L’union fait la force !

TON PLUS BEAU SOUVENIR DE COUREUSE SOLIDAIRE ?

Mon plus beau souvenir de coureuse solidaire est assez difficile à choisir.
Je vous dirai que de voir la solidarité que j’ai trouvée lors de ma participation au Marathon Des sables était tout simplement extraordinaire. Le soutien des gens via des mails, des lettres, des articles m’ont beaucoup touchée. Cela a été un grand moment et surtout un tremplin pour cette Association qui mérite de sortir de l’ombre.

TON REVE LE PLUS FOU DE COUREUSE?

J’aimerai réussir à organiser une course solidaire autour des enfants malades, réussir à réunir les foules pour eux, pour leur combat. Mon rêve le plus fou serai d’avoir la chance de représenter mon association Abigael sur tout les plus grand ultra du Monde.

TA DEVISE ?
Le bonheur n’existe que s’ il est partagé

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)